TF1 et France2, VRP chez Knorr

Une fois n’est pas coutume, je regardais la télévision, ce dimanche 1er juin 2014.

Mal m’en pris. TF1 (pour Télévision Française n°1, y’a au moins deux trucs faux), 20h30, la très sioniste Claire Chazal reçoit avec les honneurs Yannick Noah, ex-personnalité préférée des « Français ». J’ai trouvé la Drucker au féminin (sans le côté gages à donner à max, quand on a eu un paternel qui descendait les culottes d’un supposé juif, pour dire qui l’était et qui ne l’était pas). « Oh vous avez perdu votre maman, quelle douleur »« oh vous êtes un artiste (sic) engagé, vous devez avoir pleuré comme une fillette, dimanche dernier ».

Que de lèche-culteries pour un pseudo-artiste, pseudo-sportif, qui a toujours été manipulé par l’intelligentsia certainement pas catholique (et encore  moins musulmane). Tantôt nègre de la savane (danse comme un singe) pour intellos nostalgiques de Josephine Baker avec son Saga Africa, tantôt fantasme-black (monté comme un singe) pour ménagères de plus de 70 ans, ce triste sire n’aura eu de cesse que de descendre dans l’à-plat-ventrisme au service de la société du spectacle. Et de l’ultra-libéralisme qu’il prétend pourtant dénoncer, tout en étant favorable à l’immigration à l’instar des grands patrons (Francis Bouygues en tête).

Sur la 2, pas mieux. Le très masculin Julian Bugier (fils de Jacques, journaliste au Monde, pas ajusteur-tourneur à Cambrai) termine son cirage de pompes. L’heureux bénéficiaire ? Nicolas Bedos (fils de Guy, bouffon pseudo-subversif, né à Alger française) qui est censé « animer » la cérémonie des Molières, retransmise… sur France Télévisions. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Comme sur T »F »1, on pose des questions avec un sourire de vendeur de bagnoles d’occasion. Questions rédigées par l’interrogé ? « Oh vous êtes un artiste impertinent qui n’hésite pas attaquer Marine le Pen », « oh nous comptons sur votre impertinence pour dépoussiérer une cérémonie qui peut s’avérer chiante ». Nicolas Bedos, le pape de l’impertinence : cracher sur Sarközy, le Pen, ça s’est risqué. En revanche, on l’attend toujours sur le terrain de l’inédit : le mariage incestueux entre médias, politique, finance; la toute-puissante communauté juive qui dirige la France (le monde occidental ?); le marche-pied que constitue d’être « fils de ».

Finalement, ces deux guignols de l’ultra-politiquement correct ne sont vecteur d’aucune subversion, malgré leurs dires. Vous les verrez toujours se lamenter sur les actes antisémites que subissent quotidiennement les juifs. Cette communauté est tellement persécutée que, après « Israël » et les Etats-Unis, la France compte le plus de juifs en valeur absolu. 

Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :